Jardin "FINCA LA REDENCION " (3)

Publié le par Daniel NOEL-FOURNIER

Jardin "FINCA LA REDENCION " (3)

Certains de nos visiteurs nous demandent pourquoi notre jardin se nomme " Finca la Rédencion!

La réponse se trouve dans notre parcours de vie !

Après avoir passé toute notre jeunesse aux cotés des forces populaires,nous avons vu,surtout a partir de 1981,les opportunistes de tout bord s'installer dans le fromage libéral et vacancier,en abandonnant,au passage,leurs compagnons de lutte.

Durant 30 ans nous avons ,en France,intégré de nombreuses organisations politiques,syndicales,humanitaires,caritatives,ect.....qui toutes se proposaient de changer le monde,pour aller vers plus de partage,de solidarité,de fraternité.....

Localement ,partout où nous sommes passés nous avons contribué a développer ou a créer de petites structures autonomes,autogérées ( Service d'échange,jardins, alphabétisation,bibliothèques,ect . Découragé par, d'une part ,la pénétration de ces groupes par des petits chefs "politicards" de tous bords et les attentes d'assistanat des associés,nous avons naturellement collaboré avec les peuples qui prenaient leur destin en mains.

Face a l'Empire,les vaillants peuples des petits pays d'Amérique Centrale,ouvraient la voie vers des changements sociaux incontestables.Après plus de 20 ans de lutte Le Front Sandiniste,avait chassé du Nicaragua ,la féroce dictature des Somoza qui durait,sous la protection de l'Administration Yankee et de la United Fruit,depuis plus de 40 ans !

Le 19 Juillet 1979 la jeunesse de ce pays ouvrait de nouvelles voies :

- Réforme agraire et remise de la terre aux paysans

- Alphabétisation massive

- Éducation populaire

- Système unique de Santé

- Développement des Coopératives

- Droit des Travailleurs

- Grands chantiers de modernisation du pays.

Hélas, en pleine guerre froide,un tel mauvais exemple,ne pouvait être toléré par l'Empire.Devant l'agression caractérisée des groupes armés (la Contra) le Gouvernement Sandiniste a appelé a la Solidarité Internationale. Cette solidarité a pris plusieurs formes :

- Coopérants techniques ,ingénieurs de haut niveau qui se sont mis au service des producteurs

(Ex : Marc Dufumier ...)

- Ouvriers hautement qualifiés (EX Andrès Fadda ..)

- Prêtres et théologiens

- Médecins,infirmières

- Jeunes de tous les pays intégrant la production,le service du peuple pour quelques semaines ou quelques mois.

Durant plus de dix ans nous avons participé a cette aventure exaltante.Las Brigadas de Solidaridad con Nicaragua

Le 19 Juillet 1989,10° Anniversaire du Triomphe,Place de la Révolucion ,a Managua,nous étions plus 500 000, Nicas et Internationalistes pour crier :

Queremos la Paz ! Nos apuntamos diez y seguimos de Frente

Lors que nous sommes rentrés nous pensions que les élections a venir ,l'année suivante,ne seraient qu'une formalité et nous envisagions de nous installer définitivement sur une petite ferme (finca) au milieu de ce peuple que nous aimions tant.

En 1990,Le Front Sandiniste a perdu les élections. et nous ,nos illusions!

En 1991,nous sommes revenus au Nicaragua,pour saluer nos compagnons ( Pedro Feliz Obregon,fondateur des Jovenes Ambientalistas ,Melwin Wallace,Monica Baltodano,Fatima Fieux,l'équipe de La Revista del Campo,avec laquelle nous avions collaboré,ect...)Notre projet d'installation a été abandonné. Devenu étranger dans notre propre pays,nous avons abandonné ,d'abord la ville pour nous installer a la campagne ,ensuite le poste d'encadrement dans une coopérative agricole,rompu avec toutes les organisations politiques,syndicales et autres et pour finir de se désintoxiquer,a la fois de notre société et de nos déceptions,nous avons travaillé pendant 3 saisons sèches au Burkina Faso ( 3 fois 6 mois),aux côtés des paysans ( 1995/1996/1997) et pour que cela soit incontestable avec nos propres moyens ( voyages,vivres,ect..payés par nos soins)
Ici,nous avons installé la Finca la Rèdencion ( Rédemption) et nous avons développé notre jardin et notre environnement selon les principes de la permaculture, de l'écologie,de l'autonomie, et c'est cette aventure qui est certainement la plus belle de notre vie.Nous participons,en permanence a la re-Création,et pour ne pas oublier,dans la véranda construite par nos soins,les plantes tropicales qui nous ont tant charmées ,dans ces merveilleux pays se portent a merveille et nous font un peu oublier la misère de ce monde dans lequel nous vivons et dont nous ne nous sentons nullement responsables.

Depuis 1991 ,nous avons battu en retraite ! Et chaque jour qui passe est un émerveillement et une reconnaissance vers Celui qui nous a tant protégé

Jardin "FINCA LA REDENCION " (3)
Jardin "FINCA LA REDENCION " (3)
Jardin "FINCA LA REDENCION " (3)

Pedro Feliz Obregon Fondateur des jeunes écologistes au Nicaragua

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article