TORDEUSES DE LA GRAPPE

Publié le par Daniel NOEL-FOURNIER

La question de Jacques qui constate que les méthodes alternatives qu'il a mis en place pour lutter contre les tordeuses (applications d'huiles essentielles et,ou,de tisanes de fougére) n'ont pas eu un effet suffisant en forte période d'infestation ,appelle plusieurs réponses conjointes .

1. la monoculture de la vigne,sa conduite moderne,en conventionnel ou en bio,aboutit a la diminution de la biodiversité et a la diminution des prédateurs naturels.

2. les insectes prédateurs développent des résistances a l'emploi des insecticides.

3. pour intervenir la connaissance du cycle de reproduction de l'insecte doit etre bien connu et bien suivi,car dans le cas des tordeuses de la grappe,il s'agit de limiter les pontes,,sur les baies, afin que ,a l'éclosion des œufs,les larves ne s'installent pas dans le fruit.

Donc ,tous les moyens,qui aboutiront a perturber la reconnaissance,par l'insecte, d'un milieu favorable a sa ponte seront intéressants et pourront etre mis en œuvre conjointement.

Sur le document joint ,destiné a l'arboriculture,mais qui peut etre

un guide pour la viticulture,les semis,dans et autour des parcelles ,ainsi que l'installation des haies et des arbres pour permettre l'accueil et la reproduction de la microfaune utile et des oiseaux ( une mésange,consomme jusqu'a 30 fois son poids de larves...)

Ces pratiques auront donc des effets a moyen et a long terme.En attendant, l'utilisation des huiles essentielles,bien positionnées,des tisanes de plantes,c'est à dire,lors de l'apparition des insectes prédateurs dans les parcelles (necessité du piègeage) et des applications répétées (fugacité des préparation de plantes) appuyée par des argiles pulvérisées ou en poudrage(effet répulsif et dessication des œufs) devrait permettre de maintenir un seuil acceptable de nuisance.

Si ces interventions n'ont pu etre réalisées au bons moments(conditions météorologiques,absence de personnel,ect...)il reste,en bio,la possibilité d'utilisation de

Bacillus thurigensis.

La confusion sexuelle semble aller vers une seconde jeunesse avec la mise a l'essai,par la Société De Sangosse) de diffuseurs intelligents(voir le CR de la réunion de Gaillac le 7/02 d'AG Conseil

Contactez Daniel PASQUET pasquetd.pro@orange.fr qui,depuis des années,mène des essais d'application d'argiles .

Créer des connexions paysagères Dossier INVENIO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carroget 04/03/2014 20:29

merci