Etat des sols viticoles en sortie d'hiver

Publié le par Daniel NOEL-FOURNIER

Isabelle,viticultrice en AOC Cahors,lors de la visite de ses parcelles a constaté une très forte couverture de mousses.Elle en a conclu a une conséquence de l'hiver doux et humide et nous en demande confirmation.

Nous lui avons fait remarquer :

- Que quelque soit la parcelle,fonds de vallée,plateau,sols profonds ou roches calcaires la situation était semblable.

- La flore présente,lorsque la densité de mousse est plus faible est quasi partout semblable : Plantes a racines pivots (laitues,helminthies,pissenlit,petite oseille ,rumex,ect...qui décompacte le sol lorsque celui-ci n'est pas déjà occupé par le petit chiendent.

- forte présence de pâquerettes,est c'est magnifique et en même temps un signe de déstructuration des sols.

Ces plantes disparaissent pour laisser le sol occupé par les mousses !

Le rôle des mousses est de dégrader les minéraux qui sont devenus insolubles pour permettre que ce sol redevienne nourricier pour les plantes compagnes et celle installée...la vigne.

Cette situation est la conséquence de 50 ans de conduite chimique outrancière des sols viticoles,de leur dégradation, de la voie vers la stérilisation

Les solutions consistent a remettre le la vie dans les sols,démousser reviendrait seulement a casser la pendule pour ne pas voir l'heure passer !

La régénération des sols viticoles passera par la mise en œuvre de plusieurs moyens (mécaniques,semis,apports organiques,ect...) en fonction des parcelles .

Etre attentif a l'évolution de la flore sur la parcelle permettra de comprendre l'évolution même des sols (les plantes répondent aux interventions humaines ,climatiques).

Il y aura donc plusieurs solutions douces,économiques écologiques a mettre en place .

La conséquence du blocage,de la dégradation des sols viticoles,l'asphyxie sera le développement des champignons pathogènes (armillaria,responsable du pourridié des racines et de son corrolaire,la mortalité ,observable dans certaines parcelles)

10 Mars 2014

10 Mars 2014

10 Mars 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article